CODEV : Actualités

Hélène L'Huillier a reçu le prix de thèse Riodd-Vigeo-Eiris 2018 pour sa thèse d'économie intitulée "L’impact de projets locaux de RSE sur le développement humain durable. Applications à des projets menés par des multinationales au Nigeria et au Mexique" soutenue en 2017.


Hélène a mené cette thèse d'économie entre l'université Lille 1 et le programme CODEV de l'ESSEC, sous la direction de Florence Jany-Catrice et Cécile Renouard.

Le prix valorise les meilleures thèses en sciences sociales en lien avec la responsabilité sociale ou sociétale des organisations et/ou le développement durable.

En 2017, c'était Swann Bommier, un autre doctorant de Cécile Renouard, qui recevait ce prix, ce qui témoigne de la qualité des thèses écrites au sein du programme CODEV.

A l’occasion de la treizième Assemblée générale de l’association Global Compact France, le lundi 23 avril 2018, Cécile Renouard a participé en tant que Directrice du programme de recherche CODEV « Entreprises et Développement », Institut ESSEC IRENE, à un déjeuner-débat sur le thème « Intérêt général : une affaire d’entreprise ? », en présence de :

  • Emmanuel FABER, Directeur général, Danone

  • Christine KOLB, Associée Fondatrice & Directrice du Développement, Sycomore Asset Management

  • Patrick POUYANNÉ, Président-directeur général, TOTAL

  • Jean-Dominique SENARD, Président, Michelin

  • Jean-Pascal TRICOIRE, Président Directeur général, SCHNEIDER ELECTRIC


Conclusion par Madame Muriel PÉNICAUD, Ministre du Travail.

Cécile Renouard a participé à une table-ronde le 16 mai 2018 organisée par l'Institut Veblen à l’occasion de la sortie de l’ouvrage l’Entreprise comme Commun, sur le thème :


« L’entreprise comme commun" : Quelle légitimité pour la RSE ? »


Et si la RSE n’était pas un but mais le point de départ vers son dépassement par la définition de l’entreprise comme un commun ?

Le programme de recherche CODEV à l’IRENÉ a signé une convention de recherche de trois ans avec l’ANR sur la modélisation macro-économique dans le contexte de la transition énergétique.


Le projet de recherche s'inscrit dans le cadre du modèle macro-économique de long-terme de type GEMMES ou Keen (1997) qui cherche à formaliser les interactions entre crédit, monnaie, ressources naturelles et énergie dans le contexte de la transition énergétique. Dans le prolongement de ses travaux sur la mesure de la qualité relationnelle, le programme de recherche CODEV contribuera à intégrer dans ce modèle les enjeux relatifs à la qualité du lien social et aux inégalités.