Négo Lab‎ > ‎

NñGO LAB - Nos expériences

Première formation NÉGO LAB à Montauban les 23, 24 avril et 4 mai 2017

Pour la première fois en France, dans le cadre du Programme Négo Lab de l’ESSEC-Irené, une session commune de formation à la négociation collective d’entreprise s’est tenue à Montauban les 23, 24 avril et 4 mai 2017.

Le principe, qui figurait dans le rapport de Jean-Denis Combrexelle de septembre 2015, puis dans la loi Travail, est désormais inscrit dans le code du travail : « Les salariés et les employeurs ou leurs représentants peuvent bénéficier de formations communes visant à améliorer les pratiques du dialogue social dans les entreprises, dispensées par les centres, instituts ou organismes de formation (article L. 2212-1) ».

Le dispositif est original : rassembler dans une même salle de formation représentants des salariés et représentants des employeurs, et leur fournir de même outils et méthode de négociation. Expérimenté aux États-Unis et au Canada dès les années 1980, il vise à favoriser les apprentissages croisés, équilibrer le rapport social de négociation, rendre plus efficiente la production d’accords mutuellement satisfaisants par la construction de scénarios fondés sur des approches communes de résolution de problèmes communs.

À Montauban, cette session de formation, soutenue par la Direction du Travail d’Occitanie, organisée par la Commission paritaire locale du Tarn & Garonne, et animée par Christian Thuderoz, directeur de NégoLab, a réunir 13 participants, 7 RRH et 6 syndicalistes, dans une ambiance détendue et studieuse.

Au programme de ces trois journées de formation conjointe : de nombreux exercices et des jeux de rôles, à partir de cas réels (négocier un accord d’aménagement du temps de travail dans une usine de mécanique, négocier une modernisation d’entreprise de chaudronnerie, etc., mais aussi : négocier le Traité de Nice de 2001, négocier l’accord Israël-Egypte de 1979, etc.), avec inversion des rôles (syndicalistes jouant le rôle d’employeurs, et inversement), le tout accompagné d’extraits de films, de diaporamas et de nombreux échanges entre les stagiaires.

Une des participantes, lors de l’évaluation du module, a résumé ainsi le sentiment général : « La mixité des genres, syndicats et patronat, est très intéressante. L’expérience est à renouveler ! ».

De nouvelles sessions sont en prévision, dans d’autres régions. Pour en savoir plus : Qu'est-ce que Nego Lab ?