Méthode

[English]


Notre étude de la mise en œuvre de la responsabilité sociétale des entreprises dans les pays émergents s'est jusqu'ici basée sur l'évaluation de projets.Cette démarche d'évaluation combine enquêtes de terrain et analyses quantitatives selon une méthode scientifique dite "mixte". En effet, nous considérons que mesure d'impact et compréhension des processus de changement sont complémentaires.



Création d’indicateurs de développement socio-économique adaptés aux enjeux de la responsabilité sociétale de l’entreprise:

Notre approche vise à enrichir la mesure du développement humain, qui ne se limite pas à un meilleur accès à un ensemble de ressources de base (matérielles, éducatives, sanitaires, politiques). Pour compléter les indicateurs existants (Indicateurs de Développement Humain et de Pauvreté Multidimensionnelle du PNUD), nous proposons :
  • un indicateur d’empowerment économique, pour quantifier si les individus ont les ressources, les compétences et les capacités pour sécuriser leurs moyens de subsistance de manière durable et se projeter dans l’avenir.
  • un indicateur de capacité relationnelle, pour quantifier la capacité des individus à entrer en relations et à s’intégrer dans des réseaux sociaux privés, communautaires et civiques.
Ces deux indicateurs permettent de s'interroger sur la performance sociétale d'une entreprise: la façon dont l'activité contribue à l'empowerment économique aussi bien qu'à l'amélioration de la qualité du tissu social dans sa zone d'influence.

Ces deux indicateurs ont été élaborés dans le delta du Niger (Nigéria) à partir de 2007 dans le cadre d’un projet de Total auprès des communautés affectée par les activités d’extraction. (voir le projet) Si l’entreprise contribue significativement à l’amélioration de la qualité de vie matérielle, des défis subsistent quant à la non-dégradation du tissu social, dans un contexte de corruption, de clientélisme et d’augmentation des inégalités.
Adaptés à d’autres contextes culturels (voir les projets - Inde, Indonésie), ces indicateurs sont des outils utiles pour mesurer l’impact socio-économique des entreprises aux niveaux local et régional.