Formation permanente et concertation entre parties prenantes

Formation permanente 


Afin d’opérationnaliser les conclusions tirées de la recherche, le Programme contribue également, grâce à l’expertise et au savoir faire reconnu d’IRENE, à concevoir des sessions de formation permanente destinées à aider les managers concernés à prendre conscience de l’importance du dialogue avec les parties prenantes, et à maîtriser des outils et méthodes pour surmonter les obstacles en matière de dialogue, de négociation et médiation. Une étude de cas a été publiée dans cet objectif. 

Etude de cas : Grameen Danone au Bangladesh, un social business en tension – Achevé


Suite à l'accord passé en 2005 entre le PDG de Danone, Franck Riboud, et le fondateur de la Grameen Bank, M. Yunus, afin de développer un modèle de social business à destination des enfants pauvres et malnutris des zones rurales du Bangladesh, une première micro-usine de yaourts a été construite à Bogra et fonctionne depuis 2007. Le projet vise à construire 50 usines « vertes », peu mécanisées afin d'embaucher du personnel local, destinées à produire des yaourts - à bas coût et comportant des compléments nutritifs - et à les vendre aux familles pauvres des zones rurales. L'objectif est aussi de contribuer à la formation des personnes employées dans l'usine et de fournir une source de revenus à des femmes pauvres - les Grameen ladies - assurant la distribution des yaourts dans les villages. 

Les ventes ont relativement bien démarré mais l'entreprise a été confrontée, au premier semestre 2008, à l'augmentation du prix du lait, ce qui l'a conduite à prendre deux décisions successives : l'augmentation du prix du yaourt ; puis, face à l'effondrement des ventes, la modification (réduction de la taille et changement de la composition) du yaourt afin de le vendre à un prix accessible aux plus pauvres. Même si les ventes ont repris, le projet, à l'automne 2008, n'est toujours pas rentable. La direction de Grameen Danone envisage d'intensifier la distribution dans les villes, en touchant la classe moyenne, de façon à pouvoir dégager une marge qui lui permettra de poursuivre le modèle rural. 

L'objectif de ce cas est de traiter le problème suivant : Le modèle de social business représenté par l'expérience Grameen Danone au Bangladesh peut-il devenir une activité économique pérenne sans sacrifier ses objectifs sociaux ? Quels sont les enjeux éthiques associés à cette question ? Cette étude de cas, alimentée par des contenus multimédia (texte, images, vidéos),  permet resituer les objectifs du projet Grameen Danone dans son contexte socio-culturel, tout en ayant une approche plus théorique des problématiques du social business.   

Pour plus d'information, vous trouverez le cas multimédia sur la Centrale de Cas et de Média Pédagogique (CCMP) ou sur l'European Case Clearing House (ECCH).


  



Concertation entre parties prenantes


Forte de l’expérience de l'IRENÉ en terme de médiation et de formation à la concertation, notre démarche d’évaluation vise à terme à accompagner les managers dans une démarche de dialogue avec les parties-prenantes, par la médiation ou la formation professionnelle. Celle-ci peut intervenir en cours de projet ou bien en amont, pour faciliter la construction d’une confiance mutuelle et de projets communs entre parties-prenantes